Georges Bataille

Je  suis la fièvre

le désir

je suis la soif

 

La joie qui retire la robe

et le vin qui fait rire

de n’avoir plus de robe.

 

in L’archangélique

Publicités